Site de l'académie de Versailles

Accueil > Enseignements > Français > Evénements > Spectacle en 6è : le monde fabuleux de La Fontaine

Spectacle en 6è : le monde fabuleux de La Fontaine

par Elèves, Mme Entrevan

Ce matin, le 03 février, à la cantine, à 9h 15, tous les sixièmes se sont réunis et un comédien est venu de la compagnie "emporte-voix" (Coleen). Le réfectoire comptait les quatre classes de 6 ème Mme Entrevan, M Ranz et Mme Harsany (Isaac). On était dans la cantine, il y avait des chaises d’un côté pour les 6e2 et 6e4 et l’autre côté pour les 6e3 et 6e1 (Hugo DS). Nous nous sommes assis et il a commencé à interpréter des fables de différentes manières (Arthur). J’ai aussi beaucoup aimé le décor avec les masques (Zoé).

Le spectacle a été présenté par Erwann (Isaac). Je l’ai apprécié car il été drôle et gentil (Isaac). Il nous a raconté et interprété des fables dont celle de la Cimèse et la fraction venant de la Cigale et la fourmi mais aussi Le Corbeau et renard (Coleen). J’ai appris que l’on ne récitait pas les fables mais qu’on les jouait (Romane). Erwann nous a joué quelques fables : La Grenouille et le Boeuf, Le Loup et l’Agneau, Le Corbeau et le Renard, Le Chêne et le Roseau (Klervi)... Il a fait des comparaisons entre les Fables de La Fontaine et les Fables des autres poètes comme Ésope (Paul). Les 6e3/6e1 repéraient les points communs entre les fables de La Fontaine et les fables Grecques. Les 6e4/6e2 devaient trouver les différences entre ces deux fables (Clémence). Jean de la Fontaine a aussi pris le texte d’une autre personne ce qui s’appelle la réécriture (Manon). J’ai aimé le passage où il a interprété Le loup et l’agneau ,car la voix de l’agneau était drôle, il jouait le rôle comme si c’était la réalité (Adam). Le renard était rusé et c’est un menteur. Le loup représente le roi et le renard représente le cour du roi (Emilie C).

J’ai vu Erwan faire des danses bizarres pendant qu’il récitait les Fables (Zoé). Il était très rigolo, il récitait très bien les fables (Jules P.). Pour faire vivre le spectacle il mimait et il mettait du ton (Hugo P.). Puis, il a appelé une grande fille qui a joué un chêne et un petit garçon qui avait le rôle d’un roseau (Clémence). Il nous a appris plein de choses tout en nous amusant (Coleen). Lorsque le comédien est venu, j’étais excitée, je ne savais pas si ça allait être bien ou ennuyeux mais en tout cas à la fin, je trouvais ça super (Coleen). Il nous a appris que quand la morale de la Fable était citée alors c’était "explicite" et sinon c’était "implicite" et pleins d’autres choses (Coleen). L’animation nous a occupés toute une heure, c’est passé très vite (Jules L.). J’avais l’impression d’être dans la Fable avec Jean de la Fontaine, car j’étais proche et je voyais si bien de ma place !(Zoé) J’ai adoré, c’était très drôle, très instructif. J’ai appris de nouveau mots comme : explicite, implicite, personnification, fablier et bestiaire (Agathe). Á la fin, il nous a dit de dire à nos parents qu’aujourd’hui on a appris ce que c’était un fablier bestiaire (Benjamin). Le comédien était hilarant, gentil et faisait des voix étranges comme la voix de Stich (Clémence). Ce spectacle m’a plu et je me suis bien amusée (Emilie C). Ce que j’ai ressenti c’ est que c’était drôle car il parlait bizarrement et c’ était drôle (Romain). Le spectacle était ludique et nous avons "interagi" (Manon). Il y avait de l’humour et une bonne morale (Amaury). J’ai bien aimé car il faisait participer le public Erwan a aussi laissé jouer des personnes de sixième avec lui (Charlotte). J’ai trouvé ça très bien, le comédien était très bon : il arrivait bien à faire participer le public (Emilie A.). Franchement au début, je croyais que ça allait être ennuyeux, mais finalement j’ai bien aimé : c’était superbe !!! (Clémence)Il a fait renaitre les fables de la Fontaine (François).

Article écrit par les élèves de 6è3.

Portfolio


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Site du collège Hélène Boucher, Voisins le Bretonneux (académie de Versailles)
Directeur de publication : Philippe Lumat