Les 3è au mémorial de Caen

par Elèves, Mme Entrevan

Le vendredi 28 février, avec ma classe et Madame Moree, Madame Entrevan, Madame Tavera et M. Ranz, j’ai pu découvrir l’histoire du débarquement de Normandie (Emeline). Nous sommes allés avec les 3°4 à Caen, une ville qui avait été fortement touchée par la seconde guerre mondiale (Nathan). Nous sommes partis en car de Voisins le Bretonneux à 6h30 du matin. Le trajet a durée 3h aller et 3h retour (Benjamin).

Nous sommes d’abord allés au mémorial de Caen « la cité de l’histoire pour la paix », qui relate la seconde guerre mondiale et le débarquement en Normandie (Nathan).
Nous sommes arrivés au Mémorial vers 10h pour débuter la visite à 10h30 par une vidéo de présentation et de conduite à avoir pendant la durée de la sortie. Ensuite la classe de 3ème4 est partie faire la visite, tandis que la 3ème3 est partie voir le Bunker souterrain, puis les visites ont été inversées, la visite s’est effectuée avec un livret à compléter (Louna). Nous avons ensuite visité le bunker qui se situe sous le Mémorial où nous avons pu y voir des habits et des documents d’époque, des armes et des obus (Candice).

En suivant un livret, j’ai visité le musée de Caen et ainsi vu le dérouler de la seconde guerre mondiale et ses moments importants ainsi que des lettres, affiches et vêtements de l’époque (Emeline). Les tableaux que l’on a observés dès le début de la visite étaient sur « La Faillite de le paix ».Nous devions rechercher les tableaux et noter quelques mots dans notre petit carnet sur leurs caractéristiques comme celui de "Joseph Staline (1878 –1953 ) qui est une affiche de propagande" ou encore "l’affiche du NSDAP « Votre dernier espoir Hitler » ". Ensuite nous sommes allés voir le fabuleux tableau Guernica ( Italie ) qui a été peint le 26 Avril 1937 par Pablo Picasso, cette oeuvre a été créée pour dénoncer le bombardement de la ville Guernica. Ces bombardements ont causé plus de 1654 morts et de plus de 800 blessés (Mathys). J’ai trouvé le mémorial de Caen bien mais un peut trop long surtout à cause des cahiers qu’on nous a donnés au début car on n’avait pas le temps de profiter des œuvres (Enzo). j’ai beaucoup apprécié et surtout beaucoup été touché par les événements comme les bombardements (Jérémy). Les points négatifs sont, que nous n’avons pas pu aller voir ce qui nous intéressait parce que nous devions compléter le journal (Jérémy). Ce musée m’a permis de mieux comprendre la leçon d’histoire que nous étudions en ce moment. J’ai vu des images et des films qui dataient de la guerre (Benjamin). J’ai trouvé cette visite instructive mais le livret à remplir et le manque de temps l’on empêchés de bien pouvoir observer toutes les pièces du musée (Amandine M.). Ce qui était bien, c’était qu’il n’y avait pas beaucoup de monde dans le musée, donc on pouvait facilement voir toutes les vitrines sans aucun problème. Par contre, je n’ai pas trop aimé l’utilisation des petits livrets que l’on nous a donnés. Cela aurait pu être intéressant pour bien suivre la visite, mais nous devions aller assez vite dans le musée donc nous n’avions pas le temps de noter les choses dans le carnet, et en plus lire les petites étiquettes explicatives (Amandine T.).

Pour finir la visite dans le musée nous avons vu un film de 30 minutes sur comment cela se passait au front pendant la seconde guerre mondiale . C’était atroce de voir autant de gens mourir aussi rapidement (Mathys). En effet, lors de la bataille de Normandie, près de 140 000 Allemands, Alliés ou civils ont trouvé la mort (Emeline). Nous avons pu nous rendre compte des violences de la guerre et que des millions de personnes se sont battues pour notre liberté (Jérémy).

Puis nous avons pique-niqué au sein d’une salle du Mémorial (Benjamin).

Puis en début d’après-midi, nous avons bénéficié d’une visite guidée des plages du Débarquement et d’une Batterie (Benjamin). À 13h30 nous avons récupéré deux guides Maude et Audrey qui nous ont accompagnés pendant tout un circuit (Louna).
L’après-midi, nous avons fait un circuit de trois heures, partant du Mémorial pour aller à la plage d’OMAHA (Candice). Nous sommes allés sur la plage d’Omaha, l’une des cinq plages choisies par les Alliés pour le débarquement en Normandie, le 6 juin 1944 (Nathan). nous avons pu voir la sculpture « Les Braves » d’Anilore Banon (Louna). J’ai adoré la plage du débarquement : elle était magnifique mais ce qui était un peu dommage c’est qu’on n’avait pas le droit d’aller sur la plage (Enzo) Nous avons contemplé la mer. Ce moment était un moment de nostalgie et de réflexion envers les hommes qui se sont battus sur cette plage il y a maintenant 76 ans. (Ethan). J’ai trouvé les informations du guide intéressantes et j’ai beaucoup aimé l’escale sur la plage (Amandine M.).
Nous sommes ensuite allés dans un cimetière américain où reposent 9 387 soldats dont 4 femmes et 307 inconnus (Nathan). Nous avons pu découvrir ces tombes blanches en parfait alignement (Emeline). J’ai adoré le cimetière américain car c’est ça que je voulais voir à tout prix (Enzo). J’ai trouvé que l’architecture était magnifique, les tombes bien alignées et aussi bien entretenues (Enzo). Mon activité préférée a été la visite du cimetière Américain d’Omaha Beach. Dans ce cimetière, nous n’avons vu que des tombes de soldats américains de la 2e guerre mondiale. Toutes les tombes sont alignées, peu importe la direction dans laquelle on regarde. Beaucoup de soldats étaient chrétiens car ils sont représentés par des croix chrétiennes mais il y avait aussi quelques soldats juifs qui sont représentés par des croix juives (Benjamin). Une guide nous accompagnait pendant cette expédition, elle nous raconta plein d’histoires formidables à propos de soldats sortis du lot pendant la bataille (Ethan). Maud, notre guide, nous a ainsi raconté le destin tragique des deux frères Niland, morts au combat. Le premier meurt le 6 juin et le second le 7 juin 1944 en Normandie. Seul le corps d’un des frères est retrouvé et ainsi enterré dans le cimetière américain et le second fut retrouvé bien plus tard pour finalement être enterré à côté de son frère au cimetière américain de Colleville-sur-mer. Cette histoire inspira le film de Spielberg Il faut sauver le soldat Ryan (Emeline). Le cimetière était magnifique, l’alignement des croix et l’entretien de la végétation donnaient un air impressionnant à cet endroit (Amandine M.).

Pour finir nous avons visité un vestige d’un canon utilisé pendant la seconde guerre mondiale (Ethan), des Bunkers (lieu où se positionnaient les soldats pendant des batailles pour se protéger). Nous avons eu la chance de pouvoir aller dans ces bunkers (Mathys). Quand on est allé dans les bunkers, j’ai trouvé ça magnifique en terme d’architecture comment c’est construit (Enzo) et le canon était gros (Enzo). Je pense que cela a été la partie de la journée que j’ai préférée (Raphaël V.).

Ensuite, nous avons redéposé les deux guides au Mémorial, et nous sommes repartis. Nous sommes arrivés vers 20h15 à Voisins contents et bien fatigués de cette journée (Louna) qui nous a replongé dans le passé (Raphaël V.). Dans l’ensemble j’ai bien apprécié la journée il y a juste le musée que je n’ai pas trop apprécié (Enzo). J’ai trouvé cette journée très intéressante car j’ai pu voir réellement ce que l’on a appris en classe (Nathan). Ce fut une très belle journée enrichissante, malgré le vent et le long trajet (Amandine T.). J’ai trouvé ça très impressionnant. Cette sortie m’a vraiment plu, j’en est garder un bon souvenir (Jérémy). J’ai bien aimé cette sortie à Caen car cela change des musées que l’on a à proximité comme le château de Versailles, le Louvre. C’était intéressant parce que l’on se dit que, là où on marche, c’était un évènement historique et qu’il y a eu beaucoup de morts. Je trouve bien de retracer les évènements comme cela. Je trouve que c’est quand même mieux d’apprendre en étant sur le lieu historique qu’avoir des photos en classe car on est plus intéressé et on se représente mieux la scène.
(Thomas La.).

La classe de 3ème3.