Site de l'académie de Versailles

Accueil > Le collège > Edito d’octobre 2012

Edito d’octobre 2012

Suivre son enfant à l’école ou comment le vocabulaire peut prêter à confusion. Derrière le verbe suivre, se cache deux sens : suivre pour aller au même endroit que lui, ou suivre pour vérifier qu’ il va au bon endroit. En terme d’exigence scolaire, suivre doit s’entendre dans le second sens. C’est à dire vérifier constamment et au plus près, que la direction choisie est la bonne. Quelques exemples : pas de devoirs ramenés à la maison, depuis le début de l’année dans aucune matière ; il faut s’informer auprès des professeurs. Un carnet de correspondance noirci à la page du tableau des remarques ; il faut prendre rendez-vous auprès du professeur principal ou du C. P. E. Pas de devoirs à faire dans certaines disciplines ; il faut se renseigner auprès du professeur. Ce suivi régulier doit permettre à chaque famille d’orienter ou de réorienter la trajectoire de son enfant avant que celle-ci ne soit trop loin de la voie à suivre. Si la famille se contente de regarder où l’enfant va par une suite de constat sans conséquence pour lui, l’enfant va devenir le chef de file et ce n’est pas encore son rôle. La fessée, en débat, n’apporte sûrement pas la solution, mais il faut savoir user d’arguments efficaces pour ramener l’enfant dans la bonne direction.


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Site du collège Hélène Boucher, Voisins le Bretonneux (académie de Versailles)
Directeur de publication : Philippe Lumat