Site de l'académie de Versailles

Accueil > Le collège > Sorties, voyages > Visite au Palais de Justice de Paris pour les 3èmes

Visite au Palais de Justice de Paris pour les 3èmes

par Mme Entrevan

Deux classes de 3èmes sont allés au Palais de Justice de Paris, voici des extraits du compte rendu des 3èmes1 :

Nous sommes allés au Palais de Justice de Paris le lundi 8 décembre 2014 dans le cadre d’une sortie scolaire pour assister à différents procès (Chloé R.). Nous, 3èmes1, avec la classe de 3èmes4 étions accompagnés par Mme Rambeaux, Mme Entrevan, M.Cormier, M.Beauvisage, M. Ville, M.Emorine et M. Perrier (Mounia) On voit que ce lieu est très important car à l’entrée, il y a des détecteurs de métaux ainsi que des gardes. Le Palais de justice est très impressionnant car il y a des kilomètres de couloirs (Miguel)
Nous nous sommes séparés pour aller dans différentes chambres correctionnelles (Guillaume) et avons assisté à cinq procès (Charlène). Nous avons commencé à assister aux procès vers 9h30 par petits groupes : notre groupe est allé dans la XIIème chambre correctionnelle. Quand nous sommes entrés dans la chambre, un procès était déjà en cours (Chloé C.). J’étais étonné car la chambre correctionnelle était petite. En entrant dans la salle, nous nous sommes assis sur des bancs : le prévenu et la victime, ainsi que les avocats étaient isolés du public par d’autres bancs qui étaient réservés. (Victor) Lorsque nous entrons dans les salles, il faut que nous soyons très calmes car le gendarme peut nous faire sortir car nous pouvons déranger le bon déroulement du procès (Clément)
Dans les chambres correctionnelles, les seules personnes qui sont autorisées à parler sont le président, le Ministère public, la victime et son avocat puis le prévenu et son avocat (Mamadou) Lorsqu’une affaire débute, le juge commence à parler d’une voix neutre et raconte le résumé des faits expliqués par des témoins. Ensuite, le prévenu a terminé, le procureur prend la parole et explique les lois qui sont mises en cause (Victor).
Jeudi 4 décembre 2014, Madame Joyeux greffière à la Maison du droit et de la justice de Guyancourt est intervenue dans notre classe. Elle nous a expliqué que la peine de mort est abolie en France depuis 1981. Le glaive est un symbole de la puissance qui se démarque de la balance, symbole d’équité. Il existe des audiences qui ont lieu à huis clos, c’est-à-dire interdites au public (Léa) Elle nous a expliqué que dans les chambres correctionnelles, les prévenus peuvent être condamnés jusqu’à 10 ans d’emprisonnement (Chloé C)

Je pense que cette sortie au Palais de Justice nous a appris beaucoup de choses sur le déroulement d’un procès et sur les qualités requises pour travailler dans ce milieu. (Clément) Il faut se comporter correctement dans la vie pour ne pas se retrouver à un procès. Un casier n’est plus vierge à partir du moment où l’on commet un délit (Paul).

Portfolio


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Site du collège Hélène Boucher, Voisins le Bretonneux (académie de Versailles)
Directeur de publication : Philippe Lumat