Site de l'académie de Versailles

Accueil > Enseignements > Français > Evénements > Rencontre d’élèves de 5èmes3 avec l’auteur de Percevan

Rencontre d’élèves de 5èmes3 avec l’auteur de Percevan

par Elèves, Mme Chartier, Mme Entrevan

Depuis la rentrée de Noël, les élèves de 5èmes3 travaillent sur la bande-dessinée et notamment celles de Luguy, l’auteur de Percevan . Plusieurs élèves de la 5èmes3 sont allés à la rencontre de Luguy samedi 1er février matin, notamment Thomas, Mallaurie et Emilie à la librairie Lettres Voisines. Les trois élèves (après une heure d’attente, une heure et demie même !) ont eu une dédicace très personnalisée de l’auteur sur lequel nous travaillons depuis trois semaines : Thomas a eu un dessin du cavalier de la mort, Emilie a eu la sorcière Balkhis et Mallaurie a eu le guimli de Kervin et Percevan. Chaque dessin était d’abord fait au crayon puis à l’encre. Luguy avait des feutres pinceaux qu’il trempait dans l’encre pour faire le gris des dessins : Thomas n’avait jamais vu ça ! Généralement, Luguy prend le temps d’illustrer ses dessins en couleurs mais il y avait tellement de monde qu’il n’a pu les faire qu’en noir, blanc et gris.

Pendant l’heure où les élèves étaient à la librairie, Thomas, Mallaurie et Emilie ont pu voir des dessins originaux des bandes-dessinées de Luguy qui en a même vendu certains. D’abord, Luguy fait un brouillon des planches au crayon à papier (comme nous !). Après il dessine chaque viognette sur des feuilles A4 en papier Cansion. Ensuite, il fait un livre avec toutes ses vignettes (mais en A4) qu’il repasse aux feutres. Après ça donne le livre original. Pour chaque original, il y a 300 exemplaires. Luguy vendait les livres qu’il a fait à la main mais c’était très cher !

A un moment, des lycéens qui avaient reçu Luguy sont venus et ont discuté de son intervention. Mallaurie a demandé de quoi il s’est inspiré pour faire ses bandes-dessinées et il a répondu : « Tintin et Spirou et Fantasio ». Il a dit aussi à nos trois élèves comment il avait inventé le petit guimli. Il était allé chercher sa femme au travail et il a vu une petite bête sortir du décolleté de son manteau : c’était un tout petit lémurien ! Et la petite bête a inspiré le guimli ! Luguy était très bavard avec ses fans.

(Article de Thomas, Mallaurie et Emilie)

Portfolio


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Site du collège Hélène Boucher, Voisins le Bretonneux (académie de Versailles)
Directeur de publication : Philippe Lumat