Site de l'académie de Versailles

Accueil > Le collège > Edito de février 2014

Edito de février 2014

Sanctionner : c’est décider de punir quelqu’un, qui a commis une faute grave. Plus que la punition, la sanction veut montrer à celui qui a commis la faute qu’il est en tort et qu’il est redevable d’avoir enfreint le règlement intérieur. Mais c’est montrer à l’ensemble de la communauté que toute faute est sujette à réparation. Sans faire une publicité nominative de qui a fait quoi, il est nécessaire de dire quelle sanction a été prise et pour quel acte commis. Tout cela paraît simple et découlant du bon sens d’une vie en société. Mais à l’image de ce que les médias nous rapportent, chacun voit la justice avec ses propres vues : qui trouve cela trop sévère, qui trouve cela trop laxiste, qui estime qu’il n’y a plus ou pas de justice, qui s’estime floué dans la décision prise. L’école n’échappe pas à ses travers et sa tâche dans les décisions à prendre, est d’autant plus complexe que le justiciable ne se montre pas dans les mêmes attributs à l’école et à la maison. La notion d’injustice est donc plus ressentie, car chacun ne voit qu’une partie de la situation. Une chose est sûre, c’est la position commune des adultes, face aux enfants qui donnera de la force à la sanction. Rien n’interdit de dialoguer, de faire infléchir pour la prochaine fois, afin d’établir le plus de justice.


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Site du collège Hélène Boucher, Voisins le Bretonneux (académie de Versailles)
Directeur de publication : Philippe Lumat