Site de l'académie de Versailles

Accueil > Enseignements > Français > Evénements > Les 6èmes au théâtre

Les 6èmes au théâtre

par Elèves, Mme Entrevan

Jeudi 4 février, les élèves de 6èmes3 sont allés au théâtre, à la Ferme de Bel Ebat pour assister aux Nouvelles aventures de Peer Gynt pièce mise en scène par Sylvain Maurice. Pour préparer le spectacle, les élèves avaient fait une séance d’improvisation théâtrale sur le thème de l’opposition enfant-adulte puis ils avaient préparé des scénettes en rapport avec leurs recherches sur Peer Gynt, la pièce d’Ibsen. La parole aux élèves :

Peer Gynt est un enfant menteur, il lui arrive différentes aventures : il enlève une mariée, il rencontre la fille du roi des trolls, il voit sa mère mourir, il part en Amérique et essaie de trouver un témoin pour ne pas mourir (Lukas). Il ment sans arrêt (Camila) : il a beaucoup d’imagination pour raconter tous ces mensonges (Adam).

L’histoire que nous avons vue à la ferme de Bel Ebat s’écarte un peu de la pièce de théâtre d’origine (Nathan). Il y avait quatre acteurs et deux musiciens (Nathan). Les acteurs étaient concentrés, ils parlaient fort et prononçaient Peer Gynt de façon différente de celle que nous avions entendue (Hugo). Certains passages étaient émouvants comme lorsque Peer Gynt perdait sa mère (Léandre). Les comédiens étaient doués et les accessoires originaux (Léandre). L’acteur Peer Gynt « collait » parfaitement avec celui de l’histoire originale (Léandre). J’ai beaucoup aimé le décor : les acteurs étaient sur deux plateaux ronds qui tournaient (Romane). Ce décor ressemblait à un cirque. Les rideaux ne se sont ouverts qu’à la toute fin de l’histoire notamment quand Peer fait son « numéro » en Amérique (Andy).
Sa mère admirait à la fois son fils et le grondait en même temps (Camila). Au début, Peer est parti à la chasse et est revenu les mains vides : sa mère le croit au début puis finalement se souvient que ce sont des contes d’enfants et lui tire l’oreille (Camila).
Dans le passage sur le roi des Trolls, j’ai bien aimé la chanson « Suffis-toi toi-même » (Yann) : cela veut dire qu’on ne pense qu’à soi et pas aux autres (Lukas).
Le changement de personnages par les acteurs était parfois difficile à comprendre : par exemple, quand l’actrice qui incarnait Solveig est entrée dans la cabane, elle s’est transformée en Princesse des Trolls (Noah). Je n’avais pas compris que le monsieur était le bébé de la princesse des trolls : je pensais que c’était son chien ! (Lou-Anaïs)
Nous n’avions pas étudié le personnage du Courbe : c’est peut-être le diable (Thomas), ou le subconscient de Peer (Camila)
A la fin, les acteurs sur scène ont montré en haut de la salle la cabane en rondins : Hugo et moi, nous y avons vraiment cru et nous nous sommes retournés comme presque toute la salle tellement ça avait l’air vrai (Thomas) A la fin de l’histoire, on découvre que le roi des Trolls n’était qu’un vagabond du village (Nina).

Il y avait des chansons dynamiques et des chansons douces (Nathan). Mais nous n’avons pas entendu la célèbre musique de Peer Gynt (Nathan). Nous aurions préféré entendre la musique de Grieg (presque toute la classe !)

J’ai beaucoup aimé (Lukas). La pièce était drôle (Hugo).

La classe de 6ème3.

Portfolio


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Site du collège Hélène Boucher, Voisins le Bretonneux (académie de Versailles)
Directeur de publication : Philippe Lumat