Site de l'académie de Versailles

Accueil > Enseignements > Français > Evénements > Rencontre avec un metteur en scène en 6ème3

Rencontre avec un metteur en scène en 6ème3

par Elèves, Mme Entrevan

Jeudi 26 mai de 12h à 14h, nous avons rencontré Pascal Antonini, le metteur en scène de Monsieur, Blanchette et le Loup pièce que nous avions vue la semaine dernière à la Ferme de Bel Ebat (Lou-Anaïs). Nous avons pu lui poser des questions sur la pièce et aussi sur son métier (Romane). Pascal Antonini argumentait beaucoup et parfois s’éloignait du sujet (Andy) Je lui ai demandé pourquoi la pièce recommençait et il m’a dit que les histoires et l’Histoire recommençaient sans cesse (Yann). Il nous a dit que la pièce a été reprise et apprise cette année en deux semaines seulement(Léandre). Il a choisi ses acteurs parmi des acteurs qu’il connaissait et qui correspondaient aux rôles : il en connaît beaucoup (Yann). Il a dit qu’au début les acteurs ont le trac mais plus aujourd’hui (Adam). On s’était demandé comment le loup franchissait l’énorme porte pour rejoindre Blanchette et il nous a dit qu’au théâtre, il fallait imaginer certaines choses et ne pas tout prendre au pied de la lettre (Victoria) Pour bien nous le montrer, il a jeté une pièce sur le sol en disant que c’était la Terre(Hugo). C’est dommage qu’il n’ait pas pu répondre à toutes nos questions (Baptiste).

Puis nous avons fait un atelier théâtral d’une heure. Nous avons joué deux scènes (Adam) en improvisant (Paul). Nous avons d’abord joué Monsieur avec le Loup (Adam). Nous avons d’abord improvisé (Emmanuel). J’ai joué Monsieur et Nathan le loup(Adam). Ensuite Pascal Antonini nous a donné les textes de la pièce (Lou-Anaïs).

Puis nous avons joué Blanchette et le loup (Adam). J’ai joué le loup quand il essayait d’approcher Blanchette sans la voir et le metteur en scène m’a mis dans le couloir ! (Hugo) J’ai joué Blanchette et j’avais les yeux bandés par un foulard, c’était bizarre (Maëlys). Moi aussi j’avais les yeux bandés quand j’étais Blanchette et je ne savais plus où j’étais (Victoria). A la fin, Nathan arrachait du papier avec ses dents (Baptiste). Dans cette deuxième scène, j’ai joué Blanchette et Nathan jouait le loup : j’étais mal à l’aise quand je devais m’approcher du « loup Nathan » : la consigne était de tourner sans arrêt (Layana). Cette deuxième partie était très drôle (Lukas).

Portfolio


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Site du collège Hélène Boucher, Voisins le Bretonneux (académie de Versailles)
Directeur de publication : Philippe Lumat